top of page

BIOGRAPHIE

Laurent La Rocca se définit comme un explorateur artistique.

Avec lui, l’expression « univers de l’artiste » prend tout son sens : son univers n’a pas de limite.

Laurent rêve d’un monde meilleur et participe à sa création à travers ses œuvres. C’est sans doute pour cette raison qu’une de ses expressions fétiches est : « l'art doit voyager ».

La Musique

Puisant son inspiration dans les constellations reggae, dub, jazz, soul, électro, les vents de sa créativité mènent Laurent vers de nouvelles galaxies.

Tel l’Homme marchant pour la première fois sur la Lune, Laurent débute sur scène en tant que bassiste du groupe de reggae marseillais Daïpivo avec lequel il sort quatre albums.

La guitare, le djembé, la batterie, le piano et bien d’autres instruments sont les étoiles de son univers. Ce dernier s’accompagne de comètes chantantes pour lesquelles il compose de nombreux morceaux.

Sa musique illustre son aventure, revêtant des airs de bandes originales de films. Des sons hypnotiques, sombres, dynamiques et métalliques qui rappellent l'immensité et le mystère des espaces infinis.

En 2022, il sort trois albums : ElectroFun, Evolution Dub et Dub Explorer à l’attractivité quasi gravitationnelle. En 2024, c'est l'album Fantasy qui se trouve maintenant sur les ondes interstellaires.

​​

Laurent La Rocca

 

La Photographie 


Elle est pour Laurent une planète découverte depuis longtemps, pas encore assez explorée, dont la musique est l’atmosphère. 


Très jeune, Laurent immortalise des instants de joie, des images aux couleurs magiques. Aujourd’hui, à l’instar d’un ciel étoilé par nuit claire, il laisse libre-cours à son imagination et à ses ressentis dans un style souvent abstrait, voire conceptuel.


Appliquant souvent des effets miroirs à ses photographies, il explore alors au-delà des limites de l’esprit créant ainsi des paréidolies, ces illusions d’optique associant un stimulus visuel indéfini à une forme précise


Ses découvertes dans l’infiniment petit transportent vers l’infiniment grand à travers ses collections : « Chaînes d'amour » et « Amour végétal » matérialisent les rayons cosmiques de l’Amour. L’impression d’une rencontre du 3ème type est omniprésente dans « Créatures ». « Conquête de l'espace » confirme une sensation de voyage interstellaire. « Sur le chemin » et « Visages de la nature » sont des invitations à regarder le monde autrement, aux confins de l’imagination.

Projet Laurent La Rocca

Le Projet 


Quand on sait que, pour Laurent, « imaginer un moment est une manière de le vivre », on comprend que son art est un voyage pluridimensionnel dans lequel il invite les spectateurs à l’accompagner. 


Le Big Bang de Laurent serait de lier ces deux arts majeurs que sont la photographie et la musique pour n’en créer qu’un seul.


Sa destination finale ? L'histoire nous le dira …

bottom of page